Interview de Camille en ce début de saison

Crédit photo basquetebol.org

 

Camille, c'est un début de saison difficile pour Nantes. Comment peux - tu expliquer celà?
 
C'est vrai que l'on démarre pas bien avec ces 6 défaites en 6 matchs et ce qui nous met davantage de pression pour les matchs à venir...Tout d'abord on n'a pas eu un calendrier favorable en rencontrant tous les "ténors" de la division (Bourges, Hainaut, Montpellier,...). Dans ce championnat tout nouveau pour Rezé il est difficile de rencontrer ces équipes, avec de fortes individualités, déjà bien en place et jouant les compétitions européennes. D'autre part, on est un groupe assez jeune et novice et dont ce manque d'expérience se paie cash lors des dénouements de matchs...(en loccurrence contre Mondeville, Aix ou encore Reims où en faisant jeu égal avec ces équipes pendant une longue période, on prend l'eau en l'espace de 3-4 minutes et après il est difficile de revenir...). Certaines défaites on été très frustrantes pour toute l'équipe, mais toutes aussi constructives, on prend le temps de régler nos erreurs (par le travail vidéo nottament) chaque jour à l'entrainement par l'investissement important des filles et du staff et j'espère que ça va finir par payer!à nous de se sortir de cette "spirale de la défaite" et décrocher notre première victoire dès dimanche contre Tarbes!! 
 
 
Vous avez réalisé de bonnes performances pendants 2 - 3 matchs ( contre Mondeville, l'UHB, Reims), mais vous avez craqué sur la fin des matchs! Est - ce mental ou physique?

En effet, on rentre souvent bien dans les matchs où l'on arrive à développer notre jeu collectif tout ça en défendant très dur mais le problème c'est que ça ne dure pas 40 minutes! On a donc une période creuse qui dure à peu près 5 minutes dans toutes les rencontres (et surtout en fin de partie) où là tout se dérègle, aussi bien notre jeu offensif que défensif...cela se traduit par de nombreuses pertes de balles en attaque qui engendrent des paniers faciles de l'autre côté du terrain et qui font mal au moral...C'est ce dont on essaie de travailler très dur car depuis le début du championnat on a tendance à reproduire les mêmes erreurs. C'est donc plus un problème collectif que physique mais tout aussi mental car on peut expliquer cette "faillite offensive" par la gestion du stress et la "peur de gagner"...En revanche, on peut retenir l'aspect positif de ces rencontres puisque l'on arrive à contenir des équipes comme l'UHB pendant une trentaine de minutes ce qui est très encouragant... 
 
Te concernant, comment vas - ton genou? et à quand la reprise?
 
Pour parler un petit peu de moi, mon genou se porte très bien. Je me suis faite opérée le 5 Juin (sur Lyon) ça fait donc un peu plus de 4 mois maintenant. J'ai repris la course depuis début octobre, ça me change du vélo et ça fait du bien!!Je continue la musculation (qui représente le "fil rouge" de la rééduc), le travail d'appuis, la proprio et commence à faire quelques lay-up, olééé, tout ça bien encadrée par le préparateur physique de Rezé (Nicolas Lambert). Le soir, j'assiste aux entrainements de l'équipe et fais du tir (sans opposition biensûr), et le collectif à 5vs0 pour réviser les systèmes. Je revois mon chirugien le 25 Novembre afin de passer un test isocinétique (qui permet de contrôler l'efficacité de la réeducation et surtout la travail musculaire!!) qui servira de verdict final quand à ma reprise sur les parquets ;)!!En gros si tout va bien le fin novembre je pourrais me réentrainer...En ce qui concerne les matchs, la reprise est plutôt prévu vers janvier après la trêve et pourquoi pas en perspective le match de reprise contre la Hainaut...;)
 
Etant très proche de ta famille, celà te permet - il, d'avoir plus d'énergie pour te remettre de ta blessure?

Forcément quand on est près "des siens" on se sent plus à l'aise, maintenant il faut savoir que j'ai un emploi du temps très chargé entre les séances avec le préparateur physique, le kiné, la fac et les entrainements, il est difficile de voir sa famille même quand ils sont à proximité!!"QUE CEUX QUI PENSENT QUE LES BLESSéS ONT PLUS DE TEMPS POUR EUX ONT TORT"!!!lol. Maintenant il est vrai que les petits dimanches en famille font du bien au moral...;)

Avec qui te sens tu le plus proche dans l'équipe?
 
Oulaaaa question dur...En fait, on est un groupe assez jeune et on s'entend toutes très bien, malgrè les différences de caractère, de culture, et "d'hobbies" (mais comme partout!)...De plus on est une équipe francophone (mise à part l'américaine, et la russe), ce qui est très pratique d'un point de vue de la communication. En ce qui me concerne, "en tant que nantaise" je connaissais déjà beaucoup de filles de l'équipe ainsi que le coach ce qui a facilité mon intégration.
 
As tu gardé des contacts avec des filles de l'année dernière?
 
Oui biensûr c'est important je pense de garder contact avec des joueuses qui ont eu les mêmes expériences que toi...pour en reparler notamment plus tard...Donc j'ai des nouvelles de DORIANE !!!Je peux vous en donner d'ailleurs si vous voulez...lol elle se porte très bien!!!Non plus sérieusement, Sarah ma "pote d'aventure" que j'ai régulièrement au tel, les "Frenchies" comme Sab avec qui je ne me lasse pas de nos joutes verbales!!! Amé qui nous a foutu la pâté à domicile le weekend dernier...Je les ai donc revues à Coubertin et pendant les rencontres contre nous. Après Krissy et Missgo c'est plus difficile vue leur petit éloignement européen...Quand aux "strangers" plutôt par internet...J'allais oublié ma ptite Sab (Juras) qui s'acclimate (dans tous les sens du terme!!) très bien à la Russie! D'un point de vue général, je vois que tout le monde arrive à bien se relancer dans leurs nouvelles équipes respectives et j'en suis ravie car ce n'était pas chose aisée après LE "CLASH" du mois d'avril...

 

Merci beaucoup pour ce petit questionnaire, auquel tu as répondu très rapidement!




23/10/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres