Camille Aubert et Ana Cata-Chitiga, deux petites jeunes dans le grand bain

La Voix du Nord - 29/03/2008
 
BASKET-BALL (LIGUE FÉMININE)
 Camille Aubert (à gauche) et Ana Cata-Chitiga s’appellent toutes les semaines et ont gardé des liens étroits. Elles se sont connues il y a quatre ans à Toulouse, ont vécu ensemble l’INSEP avant de prendre deux routes différentes, dans les deux plus grands clubs français. Camille Aubert (USVO) et Ana Cata-Chitiga (Bourges) se retrouvent ce soir sur le même parquet pour leur plus grand plaisir.

PAR PHILIPPE GUILBAUD
 
 
Point de départ
 
Camille Aubert : « On s’est connues à Toulouse, au centre fédéral. On a y a joué un an avant d’aller à l’Insep pendant trois ans. »
 
Ana Cata-Chitiga : « Avant qu’elle arrive à Toulouse, j’en avais beaucoup entendu parler, car elle jouait avec les 87. Je me demandais si elle n’allait pas se la raconter, mais ça s’est bien passé. Et c’est surtout à Paris qu’on s’est bien connues. »
 
Objectifs
 
CA : « En arrivant à VO, je savais que ce serait dur, mais je suis là pour progresser au contact des filles, tactiquement et physiquement, découvrir le milieu pro, gratter des minutes. »
 
ACC : « En signant à Bourges, je voulais terminer ma formation dans un grand club. Je savais que ce serait très dur, mais j’avais entendu beaucoup de bien du club. »
 
Temps de jeu
 
CA : « Ca varie entre 10 et 15 minutes, c’est pas mal. Je dois m’adapter au fait de passer du cinq majeur à remplaçante. mais sur le banc, il y a toujours à faire, il faut être concentré sur le jeu de l’adversaire, sa défense. »
 
ACC : « Au départ, je devais en avoir plus, mais on est passées à 11 joueuses. On s’y fait et quand je joue, j’en ai. »
 
 Fin de saison
 
CA : « J’ai envie de gagner. Il reste deux titres à prendre et on va tout faire pour se rebooster. On ne récolte rien sans rien, il faut qu’on soit plus agressives, ça ne tombera pas du ciel. »
 
ACC : « On a plein d’objectifs (championnat, coupe de France, tournoi de la Fédération, coupe d’Europe) et on veut tout gagner. »
 
Avenir
 
CA : « J’ai signé trois ans à VO. Je sais que ça va encore être dur car il va y avoir beaucoup de mouvement.»
 
ACC : « J’ai signé trois ans et je veux aller au bout pour voir ce que je serai à l’arrivée. »
 
Coupe d’Europe
 
CA : « C’est la première fois que je la joue, et je ne regrette pas d’être venue ici.
J’ai joué contre Sue Bird, Aguilar, Palau… On apprend beaucoup au contact des meilleures. la coupe d’Europe, c’est une drogue, on a envie d’y regoûter.»
 
ACC : « Le Final 4, c’était l’objectif. On y est, mais ça va être de gros matches. Championnes d’Europe, ce serait le top. »
 
Choc
 
CA : « On doit se racheter après le match de Challes. On a fait que reculer offensivement et défensivement Il faut qu’on retrouve un état d’esprit de guerrières, être plus concentrées. »
 
ACC : « VO et Bourges sont deux grands rivaux, donc on a bien préparé ce match même si on a eu peu de temps. On veut gagner même si on a de l’avance en championnat, car ce n’est pas un match comme les autres. »
 
L’autre
 
CA : « Avec Chiti, on s’appelle souvent, c’est notre passe-temps favori. On a des discussions interminables. On a des liens très forts la génération 89. La force d’Ana, c’est sa taille, sa confiance en elle. Elle est fière de se battre. »
 
ACC : « Camille est très joyeuse, enthousiaste, bavarde et crie beaucoup. Elle sait remonter le moral. Au niveau basket, c’est une bonne meneuse qui voit bien le jeu pour son âge. »
 
Echange
 
CA : « J’échangerais bien son Final four contre… rien Je ne veux rien changer à ma saison. »
 
ACC : « Camille a pas mal de week-ends de libres maintenant et nous des semaines très chargées, mais je ne le regrette pas.
J’en échangerais bien un contre… je ne sais pas. Rien car je veux tout garder. » •


30/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres